01 85 53 21 49

Informations personnelles

Objet de votre demande

Menu 01 85 53 21 49
4 Rue Sedillot 75007 Paris
Mardi-Vendredi | 10h30-18h30 Samedi | 11h-13h, 15h-18h
Atelier d’encadrement à paris (75007)
C2RMF École du Louvre ENSAD Université Paris-Sorbonne
  • Encadrement
  • Dorure
  • ✓ Restauration de cadres (photos, miroirs, etc.)
  • ✓ Restauration de tableaux et d'œuvres d'art
  • ✓ Restauration de dorures en bois
Devis gratuit 01 85 53 21 49 Atelier d'encadrement à Paris (75007)
  • ☆ Encadreur & restaurateur depuis 1996
  • ☆ Agréé par les Musées Nationaux
  • ☆ Demande de devis gratuite
  • ☆ Savoir-faire français
  • ☆ Ouvrages sur-mesure
  • ☆ Paris (75007)
Vous appréciez, partagez !
Atelier Cairon Labarthe Télèphone01 85 53 21 49
Adresse4 Rue Sedillot
75007 Paris

Dorure – atelier de cadres à Paris (75007)

L’or est connu depuis la haute antiquité et recouvrait les images des dieux et les objets précieux. Les bas reliefs égyptiens décrivent le battage de l’or et le travail du doreur et les trésors des tombes egyptiennes recèlent d’objets dorés dont la dorure s’appuie sur des apprêts identiques a ceux que l’on a aujourd’hui.
Ce métal, par sa qualite inaltérable, son éclat et sa brillance, a été associé a une idée de richesse, de puissance et de pouvoir. Après avoir été longtemps réservé au culte religieux,  l’or intègre les parures de mobilier pour son effet décoratif. Il connaitra l’apogée de son utilisation  sous Louis XIV.
 Grace à son savoir faire et à la maitrise de son art, le doreur permet à l’objet, sublimé par l’ajout de feuilles d’or, d’être le témoin d’une époque. Par leurs beautés  ceux-ci deviennent de véritables objets d’arts qui méritent d’etre conservés et restaurés.
Le métier de doreur évolue intégrant la restauration pour permettre une transmission pérenne de ces magnifiques pièces : cadres, miroirs, console,bergère…. .
Le role du  restaurateur de bois doré est d’arreter la dégradation, liée aux manipulations, aux accidents et au vécu de l’objet. Cependant toute intervention doit être menée avec discernement pour respecter l’intégrité et l’ histoire de cet objet en reproduisant le style d’origine.
Notre savoir faire nous permet de prendre en charge à l’ atelier, la restauration et les travaux de dorure, avec les techniques traditionnelles, dans le respect des styles. Nos interventions s’appuient sur  la conservation et la transmission du patrimoine français.
Nous sommes à votre disposition pour toute restauration de bois doré : cadre, sculpture, meuble ou moulure d’appartement.
 

L’art de la restauration :

Selon le support et le rendu souhaité on distingue : 
  • La dorure à la détrempe (à l’eau) qui met en avant la finesse des ornementations en bois sculpté et permet des effets de lumière et de relief en jouant avec les brunis et les mats.
  • La dorure à la mixtion qui recouvre surtout les ornementations de pâte anglaise et donne une dorure mate.
On peut avoir la cohabitation des deux types de dorure sur un grand nombre d’objets.
La restauration d’une dorure à la détrempe  nécessite une succession d’interventions  que l’on peut classer en 4 grandes étapes:
La premiere phase, celle des apprêts, va préparer le support à recevoir la feuille d’or. Selon le travail à réaliser on peut etre amener a faire :
  • un encollage du bois avec la colle de peau de lapin,
  • un nettoyage
  • une mise en apprêts et/ou  reconstitution des accidents avec le gros blanc, pate obtenue avec du blanc de meudon (craie) et de la colle de peau, élément de base des techniques traditionnelles. Des empreintes peuvent également servir pour reproduire des ornements manquants.
L’adoucissage et la reparure constituent la phase suivante. Ces techniques permettent  de restituer les volumes, les formes, les motifs et mettre en avant les reliefs grace aux fers à reparer. Cette opération rend la surface lisse, prête à recevoir la feuille.
Outils dorure
L’étape de la dorure commence par un encollage au jaune (couche de colle de peau de lapin et de pigment ocre jaune). Cette couleur permettra, notamment dans les creux et les reliefs des ornements, de masquer les éventuels manques d’adhésion de la feuille.
On applique, ensuite,  l’assiette ou bol d’arménie, argile aditionnée de colle, qui assoie l’or sur le support  et modifie  la couleur de résonnance de l’or. Ces assiettes peuvent avoir différentes couleurs et ressortent sous les dorures usées.
Puis vient la pose de la feuille d’or.

Geste dorure

Geste dorure
Ce materiau se présente sous différentes formes :
  • Feuilles séparées les unes des autres par des feuillets de papier de soie regroupés en livrets. Celle -ci est si fine et si fragile que l’on ne peut la manipuler qu’avec des outils spéciaux (palette a dorer, coussin à dorer, couteau à dorer et appuyeux pour tendre les feuilles d’or sur l’assiette). Un grand choix de métaux en feuille existent : or, argent, palladium, or blanc, cuivre… Plusieurs nuances de couleurs d’or existent.
  • En poudre avec également un choix de couleurs,
  • A la coquille
L’atelier travaille avec le dernier batteur d’or français.

Formes d'orNuancier or
La derniere étape correspond aux finitions  qui vont permettre d’integrer cette dorure neuve.
On brunit l’or en passant une pierre d’agate pour jouer avec la lumière et mettre d’ avantage en avant certaines parties. L’or devient plus brillant et acquiert cette sensation de plein. Différents modèles existent selon la forme du relief.
Un matage à la colle de peau diluée permet de retirer toutes les petites miettes d’or qui restent en surface. 
On finit par la patine qui imite les effets du temps et permet l’intégration  parfaite des parties reprises.
 
Toutes ces étapes permettent  à l’objet de retrouver son état originel sans effacer les traces de son histoire.